top of page

Août 2022, retour sur mon challenge 1 jour, 1 bol

Bonjour bonjour !


Je vais initier ce blog par ce premier article 😊


Avant de partir en vacances, je me suis donné ce petit challenge : fabriquer un bol par jour de la façon la plus simple qui soit, sans utilisation d’outils, juste grâce à mes deux mains, avec la technique appelée le « pincé ». Je ne me suis pas imposée de forme préalable, juste un bol de type bol à thé, avec ou sans pied.


Évidemment, je suis partie tout feu tout flamme, sans penser méthode et planification. J’ai donc commencé les premiers bols avec des balles de terre de 430 g, ce qui n’est pas mal pour la taille de mes mains. Au bout de quelques jours, je me suis rendue compte que je n’allais jamais avoir assez de la même terre pour aller au bout de ce challenge. J’avais démarré avec un pain d’Omaha de 10 kg, je n’en avais plus d’autres de cette variété... 31 x 430 g donne 13, 33 kg (je fais la multiplication maintenant, sur le coup je n’y ai pas pensé).


Afin de conserver un peu d’illusion, j’ai réduit le poids de mes balles à 350 g... Sans faire plus de calcul. Et finalement, en préparant l’ensemble de balles, j’ai dû utiliser une autre terre en complément, tant pis pour la régularité du rendu. Cela explique les différences de couleur sur les photos, certains bols, les plus granuleux, ont été réalisés avec de l’Omaha et les autres avec du Grès de Saint-Amand.


J’ai préparé toutes mes balles à l’avance, je les ai bien conditionnées et emportées avec moi en vacances, ainsi que mes dix doigts et un pic à brochette pour signer et numéroter les pièces. Je craignais un peu que la terre ne sèche, surtout que les températures sont montées plusieurs fois à 40 et quelques, mais non, j’avais bien géré ce volet là.


D’ores et déjà, cela me donne envie de recommencer ce genre de challenge, me fixer sur une durée déterminée une routine créative, en variant la contrainte peut-être, en ayant un peu plus de méthode par rapport à la terre, juste pour voir ce qu’il se passe.


J’essaierai aussi de généraliser quelques leçons organisationnelles de ce premier challenge, comme par exemple le fait d’enregistrer toutes les photos au fur et à mesure dans un même répertoire... je me serais épargné bien du tracas et de l’agacement lorsqu’il s’est agi de toutes les retrouver et les mettre en ordre chronologique.


Ce sont donc 31 bols, aucun n’est semblable à l’autre, même si certaines formes récurrentes se dégagent, mes formes de prédilection peut-être, je ne me suis pas encore posé la question, ce sera à voir à l’usage.


J’attends maintenant de prendre un peu de recul. Émailler et cuire chacune des pièces, les disposer en file indienne ou les grouper par style ou juste les mettre en vrac pour retrouver l’histoire qu’elles racontent ensemble. J’espère que vous trouverez plaisir à rencontrer ces 31 bols, d’abord à l’état cru, puis plus tard, une fois émaillé.


Les voici, du premier au dernier.



Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page